Témoignage de Jeanne

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. JUDE dit :

    Bonjour . Je m’appelle Monique .Je vais avoir 56 ans en juin . En octobre 2016 , de violentes douleurs à l’épaule droites surviennent. On me diagnostique des calcifications .Malgré des infiltrations ,ondes de choc,ultra sons, mon médecin me dirige vers un spécialiste de l’épaule .Le chirurgien que je rencontre décide de m’enlever ces calcifications par arthroscopie en Mars 2017 . Malgré cette chirurgie , des douleurs immenses persistes , me réveillant souvent la nuit . On me parle pour la 1ère fois d’algoneurodystrophie en Juin 2017 . Depuis ces douleurs sont présentes H 24 . Des crises surviennent régulièrement m’handicapant énormément . Cela fera 2 ans que l’on me parle d’algoneurodystrophie et en fin d’année 2019, 3 ans que je serai en arret de travail pour maladie . Je risque de perdre mon travail si ces douleurs ne cessent . Depuis 5 jours voilà que j’ai une tendinite au poignet droit . Les douleurs maintenant descendent de l’épaule et vont jusque à la main . Ayant 1 pret j’ai demandé la prise en charge du remboursement des échéances à l’assureur qui m’a été accordé . A la suite d’une expertise médicale le 01/03/19 mon assureur CNP décide de cesser cette prise en charge . IL conclu que je peux reprendre une autre activité professionnelle . Je travaille dans une cantine scolaire comme aide cuisinière et je nettoie ensuite le réfectoire et les locaux quand les enfants sont retournés en classe . Je suis trés en colère par cette annonce que bien évidemment je conteste . Je ne sais pas comment je peux dans mon état envisager un quelconque retour à l’emploi . Si l’assureur ne revient pas sur sa position je vais me retrouver dans une situation financière délicate . Alors voilà , je tenais à travers mon témoignage dire que cette pathologie qui est censée guérir entre 6 mois et 2 ans , moi-meme je n’en vois pas le bout . J’envisage une reconversion professinnelle et j’ai commencé des démarches auprés de la MDPH . Seulement les douleurs intenses présentes ne vont elles pas remettre en question au bon déroulement d’une possible reconversion ? Inquiétudes énormes à ce sujet .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *